Web Trainscff - cff cargo - trenitalia - sncf - régional - rss - mobile version - deutsch version - web trains international

Coup d'envoi officiel à Renens de Léman 2030

CH.FR.WEBTRAINS.NET
26/11/2014 à 07 HEURES 51

A l'horizon 2030, le nombre de passagers circulant entre Lausanne et Genève doublera, pour atteindre 100'000 personnes par jour. Le programme Léman 2030 – le plus grand projet ferroviaire des dix prochaines années – vise à augmenter la capacité du réseau sur cette ligne ainsi que celle des gares de Lausanne, Renens et Genève. Les nombreux projets d'infrastructure compris dans le programme Léman 2030 permettront de faire circuler des trains de 400 mètres grâce à l'allongement des quais ainsi que d'augmenter les cadences notamment sur les réseaux régionaux par l'augmentation de capacité des nœuds ferroviaires autour de Lausanne et Genève. Le réaménagement des gares vise à mieux répondre aux besoins des passagers et de l'exploitation ferroviaires, en les adaptant à la croissance importante du nombre des personnes qui y transiteront.

C'est à Renens qu'ont débuté les premiers travaux: le renouvellement des installations de sécurité ferroviaire de Renens, la construction d'un nouveau bâtiment de service, et les travaux préparatoires de construction d'une quatrième voie entre Renens et Lausanne.

La partie officielle s'est tenue en présence de Nuria Gorrite, conseillère d'Etat en charge des Infrastructures et des Ressources humaines du canton de Vaud, de Luc Barthassat, conseiller d'Etat chargé de l'Environnement, des Transports et de l'Agriculture du canton de Genève, de Peter Füglistaler, directeur de l'Office fédéral des transports et d'Andreas Meyer, directeur général exécutif des CFF, ainsi que de nombreuses personnalités du monde politique et économique.

Les partenaires ont souhaité associer la population au coup d'envoi de Léman 2030 en la conviant aux diverses festivités, combinant présentations des chantiers et animations.

Les CFF ont assuré clients et riverains qu'ils mettraient tout en œuvre, durant chaque phase de travaux, pour que ceux-ci causent le moins de désagréments possible: les voyageurs bénéficieront d'ailleurs d'un nombre équivalent de trains et de places assises durant les chantiers.

La concrétisation de ce programme représente l'aboutissement d'un processus démarré il y a cinq ans, le 21 décembre 2009, par la signature, par les cantons de Genève et Vaud, les CFF et l'OFT, d'une convention-cadre. Celle-ci prévoyait notamment d'importants préfinancements cantonaux, qui ont permis d'accélérer l'avancement des projets. Les projets du programme Léman 2030 prévus pour l'horizon 2025 représentent 3 milliards de francs au total, financés pour la plus grande partie par la Confédération. Le soutien fédéral est assuré depuis le vote favorable du peuple et des cantons, le 9 février 2014, au projet Financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF).

Afin de tenir les riverains et la clientèle au courant de l'évolution des projets du périmètre de Renens, un pavillon d'information, situé à la rue de Crissier 4b (accès par l'arrière du bâtiment, côté rue de la Mèbre) est désormais à la disposition du public. Ouverture: mardi-vendredi 10h-16h, samedi 10h-13h (du 25 novembre 2014 au 28 février 2015, puis sur demande).

Le WiFi des CFF disponible dans 50 gares d'ici fin 2014

Ce service gratuit est désormais également proposé par les CFF à Genève, Brugg AG, Winterthour et Coire, ce qui porte à 36 le nombre de gares équipées. D'ici fin 2014, le WiFi CFF sera disponible dans quelque 50 gares.

Des trafics en hausse aux CFF, mais un résultat en recul au premier semestre 2014

Le nombre de voyageurs a progressé de 3% tandis qu'en trafic marchandises, les prestations de transport sont en hausse de 27%. Le résultat du groupe s'est contracté de 43% à 57 millions de francs, notamment en raison de l'augmentation des charges d'entretien de l'infrastructure.

CFF Cargo, Hupac SA et Contargo AG associés pour le futur terminal à conteneurs Bâle Nord

Pour l'exploitation du futur terminal à conteneurs Bâle Nord, CFF Cargo créera une société conjointement avec des entreprises des secteurs logistique et portuaire. Dans une première phase, les entreprises Hupac SA et Contargo AG participeront au transbordement rail/route.

Percement du tunnel de Gobet à Sierre

Le tunnel de Gobet représente un jalon important dans le développement de la ligne du Simplon. Les travaux de creuse du nouveau tube, qui avaient commencé en mai 2013, sont arrivés à terme. Le tunnel de Gobet représente une étape importante dans la modernisation de la ligne du Simplon.

Des trains Flirt France pour le futur RER franco-valdo-genevois

Au total 23 rames Flirt construites par Stadler, compatibles avec le réseau français et baptisées Flirt France, constitueront le parc suisse du futur RER franco-valdo-genevois. Les CFF investissent 236 millions de francs à cet effet.

Les horaires modifiés entre Genève et la France

Les CFF et RFF modernisent leur réseau ferroviaire transfrontalier durant l'année 2014. L'objectif de ces travaux est de préparer la mise en place du RER franco-valdo-genevois et améliorer les connections entre Genève et la France.

Acquisition de 59 véhicules d'entretien par les CFF

CFF Infrastructure acquiert 59 nouveaux véhicules destinés à la pose et à l'entretien de la ligne de contact. Il est important de disposer de ces véhicules rapides.

La deuxième voiture Starbucks sur les rails

Fin novembre 2013, les CFF ont réalisé une première mondiale en lançant la nouvelle voiture Starbucks. En tant qu'exploitant, elvetino SA a enregistré un très bon résultat de fréquentation de la voiture Starbucks avec un chiffre d'affaires en progression constante.

Les CFF optimisent les gares de triage pour le trafic par wagons isolés

CFF Cargo reprendra au début 2015 la planification et la production des gares de triage de Limmattal et de Lausanne, assurée jusqu'à présent par CFF Infrastructure, qui restera responsable de la régulation du trafic.

Les CFF commandent 29 rames automotrices à Stadler Rail

Les CFF achètent 29 nouvelles rames automotrices destinées au trafic international nord-sud à l'entreprise Stadler Rail pour près d'un milliard de francs suisses. Les trains devraient être mis en service progressivement à partir de la fin 2019.

© Copyright Web Trains 2019
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation